Comment devenir Actuaire Qualifie en France

Veuillez trouver ci dessous un recapitualtif des FAQ concernant la qualififcation en actuariat en France, un document que vous pouvez egalement retrouver sur le site de l’Institut des Actuaires Francais.

 

Quelle différence y a-t-il entre un actuaire associé et un actuaire qualifié?

Un actuaire qualifié a fait une demande de qualification et a été reconnu par la Commission de Qualification comme actuaire expérimenté (cf. article 1 du règlement intérieur).

Qu’apporte la qualification?

Certaines missions de certification ne peuvent être exécutées que par des actuaires agréés. Pour être agréé il faut nécessairement être qualifié. De plus, les cabinets d’actuariat conseil fondent leur réputation sur leurs actuaires qualifiés.

Cette distinction est-elle reconnue internationalement?

La plupart des sociétés et associations d’actuaires, surtout anglo-saxonnes, distinguent deux niveaux d’actuaires : associates et fellows (qualifiés) en Europe, et seuls les fellows sont concernés par les accords de reconnaissance mutuelle.

La qualification s’obtient-elle à l’ancienneté?

Non, la qualification ne peut s’obtenir que si on la demande et si l’on est actuaire associé (article 4 du règlement intérieur).

Quand cette demande peut-elle être faite?

Lorsque l’actuaire associé considère qu’il a acquis suffisamment d’expérience dans les missions actuarielles diverses accomplies pendant au moins trois ans.

Faut-il attendre trois ans après l’obtention de son diplôme?

Non, nous nous référons à l’expérience acquise dans l’exercice de missions actuarielles même si celles-ci ont été menées dans le cadre d’un stage ou d’une fonction occupée avant l’obtention du diplôme. Le critère premier est d’avoir travaillé trois ans au minimum dans un poste d’actuaire pratiquant l’actuariat.

Quelle forme doit avoir la demande?

La demande doit être formulée électroniquement et comprendre une lettre de motivation et un rapport d’activité actuarielle signé par un référent.

?????????????????????Ce rapport est-il un nouveau mémoire?

Non, ce rapport est un document relatant l’historique de l’expérience actuarielle du candidat et retraçant l’évolution de son apprentissage du métier d’actuaire. Il doit impérativement respecter les quatre têtes de chapitre mentionnées à l’article 4 du règlement intérieur.

Comment choisir mon référent?

Le référent doit répondre à une sollicitation de la part du candidat et être lui-même qualifié ou agrégé.

Le référent doit-il appartenir à la même entreprise?

Non, pas nécessairement.

Le référent peut-il être choisi au dernier moment?

Non, car le référent se portant garant de l’exactitude des informations présentes dans le rapport, le référent suit de manière régulière l’élaboration du rapport d’activité actuarielle

Comment peut-il garantir la véracité des informations?

En rencontrant physiquement le candidat à plusieurs reprises et en partageant avec lui sur le contenu du rapport et l’expérience acquise.

Quelle est la responsabilité du référent?

Procéder à une sorte d’enquête de moralité sur la vie actuarielle du candidat grâce à des entretiens. Le référent est suffisamment garant du professionnalisme du candidat pour éventuellement le recommander à un collègue pour une embauche.

Le référent a-t-il besoin d’être compétent dans le domaine actuariel du candidat?

Non, ce n’est pas indispensable. C’est plutôt la méthode et le mode de réflexion qui intéressent la commission.

Comment la commission prend-elle sa décision ?

La commission prend sa décision à partir d’un dossier de pré examen regroupant les avis de 8 actuaires « noteurs » s’exprimant de façon anonyme et en toute indépendance. Si la commission juge le dossier insuffisant, elle peut demander l’audition du candidat et de son référent.

?????????????????????A quelle fréquence la commission se réunit-elle?

La commission se réunit au moins 4 fois par an.

Quel est le délai de réponse?

La commission s’efforce de répondre dans un délai de trois mois, puisqu’elle se réunit une fois par trimestre en moyenne.

Peut-on perdre sa qualification?

Oui, la qualification peut se perdre.soit par décision du Conseil de discipline pour faute professionnelle, soit par manque de formation continue en vue du maintien à niveau des connaissances nécessaires.

Quelles sont les conditions de perte de la qualification?

Ces conditions seront examinées prochainement et s’inspireront des pratiques des associations étrangères pratiquant les comptes de points formation.

Que se passe-t-il en cas de non qualification?

Le postulant peut s’il le souhaite entrer dans nouvelle procédure de qualification après un délai de 18 mois. Le nombre de demandes n’est pas limité durant la vie professionnelle de l’actuaire.

 

Pour toute information complementaire, veuillez consulter l’Institut des actuaires: http://www.institutdesactuaires.com/gene/main.php?sizeup_=&sizeup2009=&referer2=%2Fwww.google.co.uk%2F&poste=1920x1080x24

Posted on Thursday Jun 9
Copyright © 2018 Volvi Search Ltd
Site design by Zero One Design Ltd